L’auto-sabotage comment ça marche?

Vous est-il déjà arrivé plusieurs fois de provoquer l’échec…

…alors que vous étiez sur le point de réussir ?
Est-ce que c’est même de votre part une manière répétitive de réagir ?

Des exemples :

vous êtes engagée dans une relation harmonieuse, les bases sont solides il n’y a plus qu’à continuer pour vous épanouir. A ce moment vous agissez comme si vous vouliez stopper ce processus positif, voire le détruire souvent inconsciemment : vous vous montrez désagréable sans raison voire odieux…
La situation dégradée, vous réagissez pour remonter la pente ou vous laissez tout tomber

Autre ex, depuis des semaines, vous avez lutté pour avoir plus d’argent. Et enfin, vous avez réussi à gagner cette somme. À ce moment, « par hasard », vous avez une dépense d’argent non prévue voiture à réparer..

Vous avez arrêté de fumer depuis 2 semaines vous apprenez une mauvaise nouvelle et rallumez une nouvelle cigarette et c’est reparti
Vous voulez maigrir, vous faites un régime pendant 15 jours..
Vous passez un concours, vous avez révisé très sérieusement mais fait l’impasse sur un sujet important

et d’autres comportements d’auto-sabotage (à vous de lister)

Le système d’Auto-Sabotage est le plus souvent inconscient
Il a pour objectif que vos actions soient en cohérence avec l’image négative que vous avez de vous-mêmes.

Plus cette image sera « négative » plus le système d’Auto-Sabotage sera actif pour vous pousser à l’échec de tout changement et encore plus de changement positif.
Votre inconscient « télécommandé » par cette image va réagir pour
– vous maintenir dans votre zone de confort, en fait votre zone de vie habituelle même si elle est complètement insatisfaisante pour votre épanouissement
– vous empêcher de réaliser des changements positifs pour vous
– vous convaincre que vous n’êtes pas fait pour réussir y compris en restant insatisfait(e) en minimisant vos succès ou en les zappant…
Ces attitudes, habitudes et comportements plus ou moins conscients sont créés par les croyances que vous avez sur vous-mêmes, votre regard sur la vie, l’amitié, le travail, le monde…
Ces croyances sont des jugements radicaux et rigides que vous avez, souvent peu conscients, peu sensibles à la contradiction.
Ce ne sont pas simplement des idées mais ce sont des programmes qui vont vous faire agir dans un sens bien déterminé, y compris filtrer dans la réalité et vos expériences tout ce qui peut les renforcer et minimiser ou/et supprimer tout ce qui pourrait les diminuer en voyant « autrement »

Des Messages contraignants et limitants

Vous pouvez en avoir conscience en vous forcant à écouter votre voix intérieure qui vous critique ou vous juge, et vous dicte des comportements inappropriés qui vous font échouer.
Sans être exhaustif, le saboteur va vous marteler les affirmations suivantes que vous avez peut-être entendu quand vous étiez enfant :
Tu ne vaux rien
Ne ressens pas
Tu es sale, abruti, idiot, égoïste, malpoli, capricieux
Tu es nul(lle)
Tu ne sers à rien
Cet enfant va mal finir
Tu vas rater
Tu en est incapable
Tu as eu de la chance
Tu ne le mérites pas
C’est de ta faute
Tu ne posséderas jamais rien
On ne peut pas faire confiance aux hommes
La seule chose que veulent les femmes c’est l’argent
Le sexe hors du mariage, c’est un péché
ou n’importe quelle phrase qui détruit, réduit notre confiance, notre valeur, notre vision de nous- même ou du monde qui nous entoure.
Remplacez les tu ou on par je….

Ces messages, ces jugements sont globaux par ex « Tu ne le mérites pas » = « tu ne mérites pas de réussir » donc quelque soit le moment et les circonstances…et même si tu as un succès!
Ils ne concernent pas une appréciation par rapport à une tâche, Ils dévalorisent la personne, son identité son être et sont répétitifs.
Plus sournoisement, ils peuvent s’exprimer sous la forme de jugements définitifs de sa propre vie « ce que tu as fait de mieux dans ta propre vie c’est .. » et pas « je pense que… »
Les étiquettes, les surnoms, les injonctions, les autoritarismes, les critiques, les humiliations, les punitions, les abus sexuels … vécus pendant l’enfance, de la part de personnes de confiance et aimées, comme nos parents, grand-parents, fratrie, éducateurs, conditionnent l’apparition des auto-saboteurs.
Nous développons de cette façon une série d’ordres, des règles, d’auto censure, des jugements, des prohibitions, imposés à nous- mêmes et aux autres, qui nous emmènent sur un chemin de souffrances. Ils nous éloignent de notre vraie nature (le bonheur, la joie, l’amour)
Le système de l’auto sabotage, est devenu notre moyen de défense, d’attaque, en réaction aux moments de crises, de stress.
Ces « messages » entendus à répétition car dit fréquemment par ses parents ou l’un des parents ou une personne ayant une importance « parentale » émotionnelle, des professeurs, des « amis » adolescents…puis par nous-mêmes formatent des comportements, des habitudes.
Les moyens d’y échapper apparemment sont souvent des moyens de les renforcer : dépendances (toxiques : alcool, tabac, affectives, conduites à risques…

Ces messages ont d’autant plus de force qu’on les a acceptés complètement voire amplifiés, ce qui se comprend car on était enfant ou adolescent.

Mais si on en a conscience, on peut les modifier.

La 1ere conviction à avoir c’est que tout change, tout le temps : la société, votre corps alors pourquoi pas votre mental ?
La 2nde c’est en tant qu’adulte vous avez la possibilité, responsabilité de faire le tri de ce que vous avez dans la tête et de modifier vos croyances pour qu’elles vous aident à vous épanouir.
La 3eme c’est de modifier vos habitudes…
– être vigilant par rapport à ce que vous vous dites et les mots que vous utilisez par ex au lieu de dire » je dois faire » (vous êtes sujet, subissez), dites « j’ai choisi de faire » (vous êtes acteur, responsable), rien qu’un mot change tout…
– recentrez vous ici au présent en étant bien conscient de ce que vous faites, en vous centrant sur vos appuis corporels
– si des images ou des pensées négatives arrivent, vous ne vous y opposez pas de front çà leur donnerait de la force, vous les laissez passer comme si elles étaient éloignées par le vent
– valorisez les moindres succès que vous avez
– relativisez vos erreurs qui vont vous permettre d’apprendre et de réussir.
– définissez concrètement vos priorités pour vous épanouir, les moyens à mettre en œuvre pour les réaliser
– cultivez l’estime de vous sans la faire dépendre d’un résultat à attendre

C’est la structure de la méthode que je vous propose.

Elle va vous permettre pendant 60 jours de vous guider et vous soutenir.
Un dernier point l’auto-sabotage se manifeste aussi souvent par la procrastination (repousser à plus tard une décision, une action..)…

Plus tard c’est (souvent) JAMAIS

Décidez MAINTENANT!

Garantie satisfait ou remboursé : Si après avoir suivi cette méthode durant 1 mois vous ne constatez aucun changement positif vous serez remboursé intégralement suite à votre demande par e-mail

Maintenant c’est à vous de décider !
Vous voulez réfléchir, réfléchissez…mais attention c’est aussi un moyen pour encore ne rien changer !!!
Vous êtes décidé, vous avez vraiment envie de changer alors
Commandez la Méthode complète de gestion du stress à 399 Euros ! smile2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *